Qu'est ce que la culture sur buttes ?


En permaculture l'on entend souvent parler de "culture sur buttes", cette technique comporte certe quelques avantages mais elle est loin d'être indispensable.
Il faut savoir que le fait de ne pas labourer la terre ou ne plus utiliser de pesticides et autres n'est pas lié à la culture sur buttes, pour les points précédents vous trouverez plus d'informations sur la page des principes de la permacultures.
Ce qui est intéressant avec la culture sur buttes c'est d'augmenter la surface de culture ce qui peut être utile lorsque l'on a des surfaces de cultures restreintes.
Autre point les formes que l'on donne à nos buttes permettent de créer différents micro-climats car l'on va créer différentes orientation, zones plein sud pour favoriser l'accès au soleil et zone plein nord pour garder un sol plus frais par exemple.

Les différentes techniques de cultures sur buttes sont loin d'être uniques les méthodes et façon de faire vont considérablement varier en fonction des lieux où l'on se trouve, il faut garder à l'esprit l'utilisation de matériaux les plus proche possible de nous.

Toutes les cultures sur buttes sont généralement couverte d'un Mulch, attention il faut toujours pailler les buttes et leurs allées car sinon l'on va créer de l'évaporation par les allées !

Avantages
  • Meilleur drainage et donc évite que la terre soit gorgée d'eau.
  • Réchauffement de la terre plus rapide.
  • Favorise la vie aérobie qui permet une dégradation de la matière plus rapide.
  • Délimite les zones de cultures.
Inconvénients
  • Beaucoup de travail lors de la mise en place.
  • Perturbation provisoire de la vie du sol, lorsque l'on va retourner la terre pour faire notre butte les bactéries aérobie se retrouve en anaérobie car recouvertent et sont donc perturbées.
  • A converture égale (Mulch) une butte avacura plus d'eau car le contact avec l'air est plus important.

La technique de butte d'Emilia Hazelip Méthode de butte simple.

Bien

Moyen

Difficile

Rapidité à mettre en place

Pas ou peu de matières organique

Ne se dégrade pas

Pas ou peu fertile

Méthode de butte d'Emilia Hazelip

Présentation et Réalisation

Le pricipe de ces buttes et de prendre la terre qui se trouve dans les allées et de la mettre au centre, la butte est donc uniquement remplie de terre.
Il est conseiller de faire des buttes qui se trouve entre 1m et 1.2m de large avec des allées d'environ 50 à 80cm, il est intéressant d'avoir des allées assez grande pour circuler facilement à l'interieur cependant il faudra couvrir également ces allées donc ne les faites pas trop importante non plus.
Prévoillez environ 30cm de profondeur pour les tranchées et 50cm de hauteur pour les buttes. (30cm de tranchée + 20cm de butte)

Exemple de butte :

  • Pour les allées
  • 80cm de large.
  • 30cm de profondeur.

  • Pour la butte
  • 120cm de large.
  • 50cm de hauteur.

Avantages
  • Les buttes sont pérènnent, elles ne vont pas diminuer au fil du temps.
  • Elles ne nécessitent pas de matières organiques.
  • Elles sont facile à mettre en place à grande échelle.
Inconvénients
  • Ne sont pas auto-fertiles.

La technique de butte dites en lazagnes Méthode de butte rapidement très fertile.

Bien

Moyen

Difficile

Mise en place correcte

Necessite de la matière organique

Diminue rapidement de hauteur

Très fertile

Méthode de butte dites en lazagne

Présentation et Réalisation

Le pricipe de ces buttes et de créer des couches alternées de carbonne et d'azote, attention au proportion car le carbonne as besoin d'azote pour se décomposer et donc s'il en manque il consumera celui présent dans la terre au détriment des plantes.
On commence par une couche de carbonne directement sur la terre ou les herbes présentes pas besoin de travailler la terre, elle permettra également de ralentir les herbes qui voudraient poussées.
Ensuite l'on rajoute une couche d'azote, pour rappel les matières carbonnées sont généralement marron et sèches et les matières azotées sont plutôt verte et humide.
Il suffit de repéter ses couches en terminant toujours par une couche de matières azotées que l'on viendra recouvrir d'environ 10 à 20cm de terre puis de notre couverture classique paillage ou autres.

  • Placer du carton ou copeaux de bois (couche carbonne) dirrectement au sol.
  • Alterner les couches Carbonne/Azote.
  • Recouvrir entre 10 et 20cm de terre (compost, terreau ou terre de jardin).
  • Recouvrir d'un paillage les buttes et allées.

Avantages
  • Composte très rapidement.
  • Attire rapidement la vie du sol.
  • Cultivable rapidement.
Inconvénients
  • Necessite beaucoup de matières organiques.
  • La surface diminue et donc il faut la réalimenter, l'on peut tout à fait continuer à cultiver à plat si on le souhaite.

La technique de butte auto-fertile Méthode de dites "Hugelkultur".

Bien

Moyen

Difficile

Mise en place difficile

Necessite du bois en décomposition

Reste stable pendant des années

Auto-fertile

Méthode de butte Auto-fertile

Présentation et Réalisation

Pour créer une butte autofertile l'on va utiliser du bois en effet la décomposition lente du bois va permettre d'enrichir notre butte pour plusieurs années.
Lors de la conception il est impératif d'utiliser du bois ancien et léger qui commence même sa décomposition et où la vie fongique s'être installée, celui-ci va stocker l'eau un peu comme une éponge.
Le principe ensuite et de mettre les plus gros bois, idéalement les troncs au centre et les plus petit autour, ces derniers vont se dégrader plus rapidement et permettre au plantes de se nourrir.
L'on va gorger d'eau le bois pour qu'il assure une bonne humiditée dans notre butte.
Le point fort de cette butte et qu'elle permet aux plante de tisser des raçines dans les matières en décomposition et d'autres sur les plus gros bois pour avoir de l'eau facilement.

  • Mettre les plus gros bois au centre de la butte.
  • Recouvrir de bois plus petit.
  • Arroser copieusement pour gorger d'eau le bois (Si l'on sait qu'il va pleuvoir cette étape peu être évitée).
  • Recouvrir de matières qui se décomposeront plus rapidement (copaux, feuilles, herbes ...)
  • Recouvrir entre 10 et 20cm de terre (compost, terreau ou terre de jardin).
  • Recouvrir d'un paillage les buttes et allées.

Avantages
  • Dure très longtemps, entre 5 et 10 ans en fonction de l'état de décomposition du bois que l'on utilise.
  • Attire la vie du sol qui va s'installer durablement.
Inconvénients
  • Necessite beaucoup de bois anciens et même friable.

Une technique de butte équilibrée Mixe des méthodes "Lazagne" et "Hugelkultur".

Bien

Moyen

Difficile

Mise en place difficile

Bois et matières organiques

Relativement stable pendant des années

Auto-fertile

Mixe des méthodes "Lazagne" et "Hugelkultur"

Présentation et Réalisation

Cette méthode est interressante car elle va conbiner la pérénité de la butte auto-fertile et la rapidité d'utilisation en culture de la butte en "Lazagne".

  • Placer du carton ou copeaux de bois (couche carbonne) dirrectement au sol.
  • Mettre les plus gros bois au centre de la butte.
  • Recouvrir de bois plus petit.
  • Arroser copieusement pour gorger d'eau le bois (Si l'on sait qu'il va pleuvoir cette étape peu être évitée).
  • Recouvrir de matières qui se décomposeront plus rapidement (copaux, feuilles, herbes ...)
  • Alterner les couches Carbonne/Azote.
  • Recouvrir entre 10 et 20cm de terre (compost, terreau ou terre de jardin).
  • Recouvrir d'un paillage les buttes et allées.

Avantages
  • Dure très longtemps, entre 5 et 10 ans en fonction de l'état de décomposition du bois que l'on utilise.
  • Attire la vie du sol rapidement.
  • Installe la vie du sol durablement.
  • Cultivable rapidement
Inconvénients
  • Necessite beaucoup de bois anciens et même friable.
  • Necessite beaucoup de matières organiques.

Conclusions sur la culture sur butte


La culture sur butte permet de mettre en oeuvre celon des techniques utilisées dans espaces de culture plus ou moin fertile et plus ou moins rapidement.
Les différentes techniques présentées ici sont loin d'être exostives et leurs adaptations sont multiples en fonction des besoins (plus ou moins haute, plus ou moins de matières organiques ...).
Il est parfois intéressant de mixer plusieurs techiniques pour cumuler leurs avantages voir un exemple ci-dessous.